Page 1 sur 1

QI 4.3 et QI 4.4

MessagePosté: 10 Oct 2012, 11:21
par François
Bonjour à tous,

Relativement à la problématique d'utilisation d'énergie renouvelable sur Site, est-il envisageable de considérer le réseau de chaleur et de froid Enertherm (quartier de la Défense) comme une énergie renouvelable locale ? Dans le cas où ce système est employé sur site pour la production de chaud et de froid, une étude de faisabilité ENR est-elle toujours à réaliser ou peut-on considérer cela comme sans objet?

De manière plus globale, dans quelle mesure peut-on considérer qu'un réseau de chaleur est une énergie renouvelable?

Merci à tous pour votre aide.

François

Re: QI 4.3 et QI 4.4

MessagePosté: 18 Oct 2012, 10:50
par Nelly
Bonjour François,

Il est envisageable de valoriser dans la préoccupation QI 4.3 le raccordement à un réseau de chauffage urbain si ce dernier a pour origine une part significative d’énergies renouvelables (l’incinération des déchets ménagers est assimilée à une filière d’énergie renouvelable locale si cette incinération se fait en respect des règlementations en vigueur).

C'est le cas par exemple du réseau de chaleur CPCU (Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain; 46% en moyenne de la vapeur livrée au réseau est produite à partir de l'incinération des déchets ménagers), et du réseau de froid CLIMESPACE (réseau de climatisation urbain de Paris; 80% de la production de froid est assurée en partie par l'eau de la Seine, avec la technique du "Freecooling")
--> voir à ce sujet l'article suivant dans le Forum, et les documents téléchargeables :
cible-f17/qi-4-3-recours-a-des-energies-renouvelables-locales-t66.html

En ce qui concerne le réseau Enertherm, après échanges avec le Directeur Technique M. CHAUDRU (01 41 88 14 06), il s'avère que la production de chaleur / de froid par Enertherm ne fait appel à aucune énergie renouvelable. Ils n'ont pas d'incinérateur, et sont loin de la Seine.
En conséquence, il n'est pas envisageable de considérer le réseau de chaleur et de froid Enertherm comme une énergie renouvelable locale.

Dans le cas où ce système est employé sur un site pour la production de chaud et de froid, il est tout de même nécessaire de montrer qu'une réflexion a été menée sur le recours aux EnR locales (montrer que la faisabilité / la pertinence du recours à d'autres types d'EnR a été examinée : solaire photovoltaïque, solaire thermique, pompe à chaleur géothermique, éolien, pompe à chaleur, chaudière bois / à condensation, systèmes combinés de production de chaleur et d'électricité,...).

A ta disposition pour tout complément d'information.
Bonne journée,

Nelly